Brigit Project » Vêtements » Qu’est-ce que le Keffieh et quelle est sa signification ?

Le keffieh est la coiffe traditionnelle arabe qui se porte en Jordanie, Irak, péninsule arabique, Palestine, Assyrie et Bédouine. Il est employé depuis de nombreuses générations autant par les hommes que par les femmes à diverses fins. Mais quelles sont ses origines et comment se présente-t-il ? Quelle est sa signification ? On vous fait le point dans cet article. 

Origines et définition du Keffieh

Au sens étymologique, Keffieh encore appelé traditionnellement kufiya ou ghutra rime avec le mot français « coiffe ». Pour en savoir plus sur cette étymologie, vous trouverez de nombreux écrits en ligne. 

Le Keffieh Emirati était porté à l’origine par les paysans orientaux pour se protéger de la poussière et du sable du désert qui les environnait. Pour cela, il se nouait à la fois comme foulard de tête et comme un voile pour cacher le nez et la bouche. À cette époque, le ghutra permettait de distinguer les ruraux des urbains dans les villes arabes.

Fort de son utilité pour protéger le visage des tempêtes de sable et du soleil, le Keffieh Palestinien fût vite adopté par toute la population arabe. Cette nouvelle tendance du shemag vert noir Palestinien fût déportée vers d’autres régions de la méditerranée telles que l’Égypte au moyen de commerçants qui s’y rendaient. 

La popularité du Keffieh Emirati s’est décuplée lors de la révolte arabe de 1936-1939 où la Palestine a érigée ce foulard comme son emblème (second drapeau). En effet, les révolutionnaires se servaient du Keffieh Palestinien ou encore du shemagh vert noir Palestinien pour cacher leurs identités pendant les assauts ou interventions militaires. 

La coiffe traditionnelle arabe d’alors se présentait sous forme de grand foulard avec des motifs à carreaux blancs et noirs. Aujourd’hui, il se décline en une grande variété de couleurs avec des significations diverses et variées.

 

Signification du Keffieh

Le kufiya représente un objet à la symbolique très renseignée à travers le monde. Tout d’abord, en raison de sa grande implication dans les protestations Palestiniennes contre l’occupation britannique, le ghutra désigne aujourd’hui un symbole puissant pour défendre les causes. C’est donc à juste titre qu’il est sollicité dans les manifestations de dénonciation dont les plus populaires ont été initiées par Nelson Mandela. Aujourd’hui, des militants des quatre coins du monde quelle que soit leur religion ou leurs ethnies, arborent fièrement la coiffe traditionnelle Arabe pour signifier l’insoumission. 

Ensuite, le Keffieh Emirati est un accessoire de mode intemporel, tendance et très employé par les créateurs de mode partout dans le monde. Il offre une grande variété de choix de coloris qui s’adaptent à des besoins divers. Pour les femmes, les couleurs rouge et rose sont les plus employées dans la confection des modèles. Pour les hommes, le bleu et le vert sont les plus indiqués pour révéler la masculinité du Keffieh Palestinien. Toutefois, pour partir sur une base traditionnelle de cet accessoire vestimentaire, le noir et blanc est envisageable pour les deux sexes. 

En définitive, le kufiya est un indispensable de la garde-robe pour homme et femme de nos jours pour deux principales raisons. Il s’agit essentiellement du symbolisme du shemag vert noir Palestinien dans la défense des causes et de son caractère fashion. 

  • Gil Pejenaute Las Paradas 2019
    S'il faut parler de renouveau dans le secteur vitivinicole espagnol, c'est sans doute en Aragon qu'il faut aller, car depuis des années, la région se tourne vers l'avenir sans jamais perdre de vue la tradition et l'histoire. Tout cela prend une signification particulière dans la D.O. Campo de Borja, dans le nord-ouest de la région, où la plupart des vignobles ont plus de 30 ans. Les vignerons savent qu'ils ont de véritables trésors entre les mains, des vignes de plus de 40 ans, des merveilles œnologiques où ils s'efforcent de faire ressortir tout le potentiel de cette terre. Parmi eux, un couple, Javier Gil et son épouse Cristina, qui s'est lancé dans Gil Pejenaute Las Paradas, un nouveau projet avec lequel ce vigneron cherche à élaborer son vin de rêve à partir de vieux vignobles récupérés. Plus précisément, Gil Pejenaute Las Paradas est un vin monocépage élaboré à partir de raisins Grenache provenant d'anciens vignobles de Tabuenca. Après avoir travaillé 25 ans dans la Rioja, Javier Gil se tourne vers ce petit coin de la province de Saragosse où il pourra réaliser ses rêves d'élaborer un grand vin rouge, où l'on utilise peu d'énergie et qui portera le nom d'Aragon sur les grandes tables du monde. À cette fin, il se base sur les 1.2 hectares de vieux vignobles cultivés sur des sols ardoisés qui étaient sur le point de disparaître, et que Javier Gil a su récupérer, en les travaillant de manière respectueuse, sur la voie de la production biologique. Enfin, et avec beaucoup de travail, ce rêve se réalise avec Gil Pejenaute Las Paradas. Le Gil Pejenaute Las Paradas est fermenté en fûts de chêne de 500 litres avec des levures indigènes. Il reposera pendant 18 mois dans une grotte naturelle, où la température sera maintenue constamment à 13 °C. Ensuite, ce vin rouge est mis en bouteille non filtré et non clarifié. Rien de plus ! Javier Gil n'a pas besoin de beaucoup plus pour pouvoir montrer ce qu'il est capable de faire sur ces terres avec le Grenache.
  • Maison de la Médaille Médaille Colombe perlées - Argent massif
    Offerte à un enfant nouveau-né ou à l’occasion d’un baptême religieux ou civil, la médaille de baptême Colombe en argent massif symbolise la paix, l’espoir et le renouveau. L’oiseau porte dans son bec une branche d’olivier, dont la signification est expliquée aussi bien dans la mythologie grecque qu